Écrit par Virginie Vélu   

cfussac-vignette.jpg

  Doublé de Jérôme Sartel et Thomas Musso déjà champion de France 1/8 BLS !

 

 

 

 

Le weekend du 9, 10 et 11 juin 2017, l'Ussac Buggy Corrèze, près de Brive La Gaillarde, organisait la 4e manche du championnat de France TT1/8 brushless qui accueille également une amicale Truggy. Maxime Tobena et son équipe dynamique nous ont offert une prestation parfaite tout au long du week-end. Essais libres le vendredi, samedi 2 essais contrôlés, 1 chronométré et 4 manches de qualifications et 4 manches de finales le dimanche. Des problèmes d'électricité samedi matin ont vite été résolus par le club, qui s'est précipité pour aller chercher un groupe éléctrogène, à partir de sa mise en place, plus aucun souci.

Au comptage, Jean-Michel et Nicole Menenteau, des habitués ! A la direction de course, Jérôme Chanet, et Stéphane Lamotte dans le rôle de l'arbitre fédéral. Le duo de choc a su maitriser les pilotes et leurs ardeurs, leurs caprices et leurs exploits, ils n'ont pas hésité à commenter, avertir, sanctionner, rappeler les règles etc. Bref durant 2 jours de courses c'est quand même hyper agréable de driver tout ce petit monde mais aussi d'encourager les pilotes. Côté buvette, boissons fraiches, plats chauds, sandwichs, glaces, préparés par une grosse équipe que l'on peut féliciter, car par cette chaleur ce fut bien compliqué de tenir le coup ! Comme vous avez pu le deviner côté météo c'était dur pour les pilotes, organisateurs et accompagnateur ... 35 degrés ... un peu de vent samedi, rien le dimanche ... et plus de 40 sous les stands. L'occasion de se réhydrater et de profiter des glaces ... manquait plus qu'une piscine ! Quoi ? On est exigeant ? :) En tout ca, super cadeau de bienvenue, un porte clé personnalisé pour chaque pilote, super initiative !

Stéphane Lamotte, arbitre fédéral

La buvette et le directeur de course !

Les stands où nous étions à l'aise puisque la participation n'était pas particulièrement élevée ... 64 pilotes en Brushless et 13 pilotes en Truggy. Deux pilotes ont du être disqualifiés de la course, dont un qui a quitté la course en pleine qualification sans prévenir le club ... sympa pour les organisateurs qui ont du se débrouiller pour remplacer ce pilote au ramassage après l'avoir cherché pendant une dizaine de minutes ... 

Deux magasins étaient présents, Funny Birds et Donuts Racing.

Niveau piste ... que dire ... à part qu'elle a donné du fil à retordre à tous les pilotes présents ! Une terre rouge et poussièreuse, beaucoup de poussière donc le samedi, avec un grip qui se formait de plus en plus dans la trajectoire, avec formations de crevasses et remontées de cailloux. Un bon casse tête pour trouver un pneu polyvalent dans la poussière et à la fois sur le grip. Le dimanche, le grip était 2 fois plus présent et encore plus compliqué à gérer, surtout avec la poussière ambiante sur la piste, dans les stands, sur le podium, bref un mix à la fois compliqué mais intéressant. En revanche, le tracé était vraiment sympa, pas de gros jumps mais de quoi bien sauter tout de même sur celle en haut à gauche ... lors de la dernière finale Truggy, on aura même assisté à quelques back flip (attention tout de même aux ramasseurs !). 

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Durant les qualifications, nous assisterons à une belle bataille entre Jérôme Sartel et Thomas Musso, suivis de très près par Vincent Meertens et Cyril Baldini. A noter une finale A pour de jeunes nouveaux arrivants, Antoine Guyonnet et Florent Pueyo. Pole position pour Thomas Musso en buggy, et Jérôme Sartel en Truggy, qui se seront aussi bataillés avec Thomas Musso et Vincent Meertens, en gros, c'étaient les 3 hommes à battre du week-end !

N'ayant connu que les RCMBT, c'était donc mon premier championnat de France BLS sous les règles FFVRC. Malheureusement, une panne a empêché Edouard Farines de nous rejoindre mais il n'y a pas eu d'incident majeur. On peut donc noter que le contrôle technique se fait avant les qualifications et finales : passage dans la boite, contrôle du châssis et de son numéro, contrôle de la conformité des accus mais pas leur tension. Pas de création de commission des pilotes lors du briefing (je ne sais pas si l'on est censé la faire en électrique aussi ... ?), et, une chose osée mais qui a parfaitement fonctionné, le directeur de course a laissé les pilotes ranger leur voiture et radio dans leur stand après chaque manche ... et vous savez quoi ? Ils sont tous allés directement au ramassage ensuite ... donc bravo à tous d'avoir joué le jeu, il n'y a pas eu de perte de temps entre les séries et finales. 

Tour des stands (cliquez pour agrandir)

 

 

Heureusement que quelques marques font le déplacement ... Stéphane Mateo, Imodel, pour Hobbywing/Savox, Sébastien Leonard, 6mik, pour HB/Orion/6mik, Jérôme Sartel pour Team Losi Racing et Jérôme Chambon pour James Racing. Il ne faut pas oublier que cela reste une catégorie jeune avec des pilotes moins expérimentés qui auraient peut être envie et besoin d'un peu plus de soutient des marques ... On a pu voir quelques pilotes Kyosho ou Mugen un peu perdus par exemple ... alors que ces deux marques étaient largement représentées. 

En finale, grosses bagarres entre Jérôme Sartel et Thomas Musso, avec Thomas en chasse pour le titre de champion de France Buggy ... et c'est chose faite ! Thomas est déjà champion de France 2017 buggy après seulement 4 manches, malgré une très belle victoire de Jérôme Sartel ! Ces deux pilotes nous ont offert un magnifique spectacle, et juste derrière eux, Vincent Meertens et Antoine Guyonnet complètent les 3e et 4e places après 4 finales régulières. Quitte à gagner le buggy ... autant rafler aussi le truggy ! Jérôme Sartel s'impose également en Truggy devant Thomas Musso et Vincent Meertens qui semble désormais très à l'aise avec la catégorie électrique. Le championnat Truggy se jouera à Noeux Les Mines sur les terres de Jérôme Sartel, entre ce dernier et Thomas Musso. Les résultats ne sont pas très visibles, nous espérons les retrouver rapidement en ligne sur Myrcm.ch.

 Podium Buggy

Podium Truggy (bah ... c'est le même !)

Le club a eu la sympathique intiative de récompenser le pilote le plus jeune, Louis Serres.

Et les 3 féminines présentes, Ambre Dubois, Isabelle Girardin et Virginie Vélu.

 

 

 

Pour conclure, on peut donc féliciter le club d'Ussac pour l'organisation de ce Championnat de France TT1/8 électrique, leurs sponsors et toutes les personnes qui y ont contribué !

Les bénévoles du club (source Facebook Maxime Tobena)

Ce fut pour nous l'occasion de tester la nouvelle gamme de pneus Procircuit, retrouvez prochainement le compte rendu de leur utilisation à ce CF.

CLIQUEZ ICI POUR ACCEDER A LA GALERIE PHOTOS

Prochain rendez-vous, le Championnat de France TT1/8 élite de St Aubin !

Reportage réalisé en partenariat avec Aigoin Racing.

aigoinracing.png

Texte et photos: Virginie Vélu