Présentation: Genius G-09
Écrit par Matthieu Dokladny   
Deux pilotes italiens passionnés se sont un jour fabriqué, pour leur plaisir, une voiture 1/5e de compétition… qui a plu à leurs amis au point qu'ils en ont fait d'autres. Evidemment, ce qui devait arriver arriva : mieux l'auto (encore anonyme) marchait, plus la demande croissait, si bien qu'un jour, sur une course, on demanda le nom du modèle à l'un de ses deux créateurs. Celui-ci, pris au dépourvu, se tourna vers son compère… qui répondit instinctivement du tac au tac : GENIUS ! La marque était enfin baptisée.
 
Là-dessus le commerce a embrayé, et aujourd'hui GENIUS, qui n'est évidemment plus le fabricant amateur de ses débuts, et qui veut être une marque à part entière sur le marché modéliste, a décidé de mettre en œuvre un maximum de moyens techniques et humains sérieux pour booster l'image et la réputation de ses produits.
 
1- Présentation

Le packaging : il y a tout sauf le support d'antenne. La voiture arrive montée mais ce montage n'a pour but que l'assurance d'avoir toutes les pièces, la première opération à effectuer comme d'habitude avec toutes les voitures destinées à la compétition est de la démonter pour contrôler tous les ajustements et puis de la remonter avec la dose de frein filet qui s'impose.
Cette phase est la première bonne surprise, en effet les usinages sont de très bonne qualité ainsi que l'aluminuim utilisé, les ajustements sont très bon.
La conception est soigné, elle est intéressant par le fait que les solutions employées ne sont pas toujours conformes aux standarts de la catégorie, voir transmission primaire par exemple.
 
genius09-12.jpg
Voilà l'axe de transmission intermédiaire, il est en alu et en un seul morceau, il n'y a pas de support de courronne rapporté, c'est l'axe en lui même qui rempli cette fonction
l'usinage est impécable et il est très léger, pour les puristes, il faudra le toiler légèrement pour qu'il s'ajuste parfaitement dans les roulements.
 
 
 
 
 
 
 
 
genius09-19.jpg La fixation du moteur avec le système de fixation de la cloche d'embrayage, la technologie employé est dérivé de celle utilisé sur les moteur de type 3.5cm3, c'est à dire que le cloche est montée sur le vilbrequin du moteur, avec pour avantage une concentricité parfaite entre ces 2 éléments ce qui rend bien service à l'embrayage.
Le pignon de cloche est en acier, il est monté sur trois goupilles et est maintenu en place par un anneau élastique. Enfin comme sur de plus petite échelle, l'entre dent entre le pignon de cloche et la couronne est réglable par le biais de lumière dans le chassis.
 
 
 
 
 
La platine radio est assez classique, c'est la boite dédié au récepteur qui est intéressant car des passages pour les cables sont prévu entre le capot et le corp de cette dernière, ce qui la rend très pratique.
 
genius09-17.jpggenius09-18.jpg
 
Les amortisseurs, Ils vont très certainement devenir la référence de la catégorie, les usinage sont encore une fois de très bonne qualité et leur fonctionnement est très doux, ils ont notamment pour caractéristique d'avoir un volume beaucoup plus important par le biais d'un diamêtre de corps supérieur (comparaison amortisseur Harm). Les pistons possèdent 6 trous de 1.4mm, ces amortisseurs sont l'aboutissement de presque un an de test est de développement par BA Arnaldi. Seul inconvénient, les ressorts ont des dimensions spécifique est donc il est difficile (mais pas impossible) d'utiliser les ressorts FG ou Harm.
 
genius09-16.jpggenius09-15.jpg
 
Pour ceux qui ne connaisse pas voilà une boîte de conservation alimentaire par le vide avec sa pompe, le principe est simple, avec la pompe on met la boite en dépression, et ça permet de conserver les aliments sur une plus grande période, mais dans notre cas, la dépression créé, permet d'évacuer un maximum de bulle d'air des amortisseurs, ce qui donne au final des amortisseur avec un fonctionnement irréprochable.
 
genius09-13.jpggenius09-14.jpg
 
Sur le train avant les amorto sont maintenus sur des axes par des clips ce qui facilite le démontage. Le triangle inférieur est monobloc et est fixé directement sur le chassis. Le triangle supérieur est équipé d'une chape ''fusible'' et est monté sur un axe équipé de bague avec vis de pression donc plus de problème avec des cales qui ne font jamais la bonne épaisseur. Les fusées sont à axe de pivot décalé.
 
genius09-1.jpggenius09-3.jpg
 
Les maitres cylindre de frein siglé Genius mais d'origine Mecatech, sont toujours irréprochables. Les étrier sont d'origine Genius et sont aussi de très bonne qualité. A noter sur la butée de plaquette extérieure, la présence d'une vis de fort diamètre qui permet de régler le jeu entre plaquettes. Cette vis est freinée par une vis de pression sans tête. La voiture est livrée d'origine avec les disques époxy et plaquettes férodo, configuration actuellement adoptée par la majorité des pilotes de CF.
 
genius09-4.jpggenius09-5.jpg