Partenaires


 

 www.24piecesauto.fr
imodel-rvb-130x58.jpg
logo_aigoin_racing_130x44.png
  logo_ffvrc_avec_intitule_complet_-_copie.png
bbls2017.png

 

Mon compte







Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Partenaire



Les différentiels
Écrit par Manuel Remmache   
vignette.jpgEntretien et préparation d’un différentiel.

Avant de commencer l’article,  faisons un rappel sur le rôle du différentiel. Le différentiel est un système mécanique qui permet à 2 roues motrices d’un même train (avant ou arrière) de tourner à des vitesses différentes.

Dans les virages la roue intérieure et extérieure ne tourne pas à la même vitesse, car leurs trajectoires sont  différentes. La roue extérieure parcourt plus de distance, donc doit tourner plus vite.


Le rôle du différentiel est donc de compenser ce phénomène et d’améliorer le comportement de la voiture.

Il existe aussi sur les 4*4 un différentiel central qui agit alors sur la différence de vitesse de rotation des trains avant et arrière.

Il est donc tout à fait normal lorsque vous entrainez une roue manuellement, que la roue opposée tourne dans l’autre sens. Cela montre la présence d’un différentiel.

La transmission est un point crucial pour la fiabilité de votre voiture. Les différentiels sont les éléments essentiels constituant la transmission.
Il existe une multitude de différentiels, les différentiels traités dans cet article sont les différentiels à pignons et à billes.

 

1. Les différentiel à pignons

Le différentiel à pignons équipe généralement d’origine les véhicules thermiques, aussi bien les TT 1/8 que les pistes 1/10.
De plus certains modèles électriques comme les tt 1/8 brushless et short course 1/10 se mettent aux différentiels à pignons.

Pour éviter une usure prématurée du différentiel et des couples coniques, il est important de les contrôler et entretenir régulièrement.

Outillage et consommables nécessaires:

- une brosse à dents
- un dégraissant : essence f, pétrole
- des tournevis ou clé btr selon la visserie de la voiture
- un plan de travail propre
- de l’huile silicone spécial différentiel
- de la graisse de lubrification
- la notice, le montage peut-être légéremnt différent d'un modèla à l'autre

L’huile utilisée doit-être de l’huile spéciale différentiel à base de silicone. Il existe plusieurs grades d’huile, en effet il est possible de régler la dureté du diff.

 

 

 

 

 

 

 

 

La dureté du diff agit directement sur le comportement de la voiture. Pour schématiser plus le diff sera dur plus la voiture va motricité, mais la voiture aura tendance à décrocher plus violement.
Sur piste glissante par exemple il vaut mieux adoucir les diffs, à l’inverse on durcira les diffs sur piste accrocheuse.

Voici un réglage de base pour la plupart des tt 4*4 :
Avant : 5000, centre 7000 et arrière 1000. En règle générale le diff centrale est le plus dur, et l’arrière libre.


Etape 1 : démontage de la cellule.

Pour accéder au différentiel, il faut tout d’abord démonter la cellule contenant le différentiel. Avant de démonter nettoyer avec une brosse à dent et souffler avec un compresseur (si possible) la cellule concernée. Afin d’avoir pour la suite un plan de travail le plus propre possible.

Commencer par détacher  la cellule du châssis, les vis se situent sous le châssis. Une fois la cellule enlevée, démonter tous les éléments (triangles, suspension) empêchant l’ouverture de la cellule.