Partenaires


 
wartelle.gif
 www.24piecesauto.fr
imodel-rvb-130x58.jpg
logo_aigoin_racing_130x44.png
  logo_ffvrc_avec_intitule_complet_-_copie.png

 

Mon compte







Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous

Partenaire



Les différentiels
Écrit par Manuel Remmache   

2. Les différentiels à billes

 

Le différentiel à billes équipe généralement d’origine les véhicules électriques, aussi bien  piste et tout terrain.

Pour éviter une usure prématurée du différentiel et des couples coniques, il important de les contrôler et entretenir régulièrement. Les différentiels à billes demandent d'ailleurs des contrôles plus fréquents.

Pour tester un diff il suffit de faire tourner les 2 noix dans le sens inverse l'une de l'autre.
Si le diff commence à gratter (la rotation n'est pas uniforme, avec des petits à coups). Il est temps de démonter et refaire le différentiel.

Outillage et consommable :

Tournevis ou clé btr selon la visserie de la voiture
- une brosse à dents
- un dégraissant : essence f, pétrole
- de la graisse blanche
- de la graisse noir
- la notice, le montage peut-être légéremnt différent d'un modèla à l'autre
-Plan de travail propre


Etape 1 : démontage de la cellule.

Pour accéder au différentiel, il faut tout d’abord démonter la cellule contenant le différentiel. Avant de démonter nettoyer avec une brosse à dent et à compresseur (si possible) la cellule concernée, afin d’avoir pour la suite un plan de travail le plus propre possible.


Commencer par détacher la cellule du châssis, les vis se situent sous le châssis. Une fois la cellule enlevée, démonté tous les éléments (triangles, suspension) empêchant l’ouverture de la cellule.

Etape 2 : démontage du différentiel.


Une fois la cellule ouverte le différentiel est accessible. Il est alors possible de contrôler le jeu du couple conique. Pour contrôler le jeu il suffit de bloquer le différentiel et faire pivoter le pignon d’attaque. Le pignon d’attaque ne doit quasiment pas pouvoir tourner. Sur les 4*2 en général il n'y a pas de couple coniques mais une cascade de pignon.

Pour démonter le différentiel, il faut commencer par dévisser la vis qui maintient l'ensemble du différentiel. Cette vis sert aussi pour régler la dureté du diff.



Une fois la vis retirée, les 2 noix de diffs et le corps de diff peuvent-être démontés. Attention à ne pas perdre de billes qui peuvent s'échapper.
Il reste à retirer la butée à bille maintenue sur la vis de serrage, de nouveau attention aux billes.


Etape 3 : nettoyage


Avant de tout remonter il faut tout nettoyer avec un dégraissant. Dans un petit récipient placer les billes, les rondelles et corps du différentiel avec par exemple du pétrole desaromatisé. Frottez le tout avec une brosse à dents, soufflez puis séchez.


Le reste du différentiel peut-être nettoyer avec un chiffon, notamment les roulements.

Etape 4 : contrôle du différentiel

Si le différentiel gratte, il doit surement s'agir des rondelles. Il faut vérifier que les rondelles (ou appelé aussi plateaux) ne soient pas marquées, il ne doit pas y avoir de sillon creusé par les billes. Si c'est le cas il faut soit retourner le plateau, ou c'est déjà faite le changer. Les rondelles de différentiel sont les principales pièces d'usure de ce système.
Il faut ensuite contrôler le corps du diff, notamment le logement des billes. Il ne doit pas y avoir de jeu, sinon il faut changer  le corps.

Etape 5 : assemblage du différentiel


Les différentes sont propres et contrôlées, on peut maintenant passé au remontage.


On commence par remonter la butée à billes. Placer la butée sur la vis, puis mettre de la graisse noire à l'intérieur de la butée.

Ensuite on replace les plateaux sur les noix de cardans, en y plaçant sur chaque face une bande de graisse blanche.

Dans chaque encoche du corps de diff placer une noix de graisse puis la bille.

 

Après avoir graissé tout les éléments, il reste à tout remonter. Placer la vis et la butée à bille dans une noix et dans l’autre noix l’écrou de serrage. Placer le corps du diff entre les 2 noix, puis resserrer la vis.
Serrer la vis jusqu’à bloquer complètement le diff, puis desserrer pour avoir la dureté du diff souhaitée.